Prendre rendez vous sur doctolib.fr

Prendre rendez vous par      au 03 83 48 64 76

Coronarographie, artériographie, angioplastie.

Coronarographie

La coronarographie est un examen radiologique indolore qui permet de visualiser directement les artères irriguant le muscle cardiaque, appelées artères coronaires..​
Il nécessite en général une brève hospitalisation de quelques heures (hospitalisation de jour), il est réalisé dans une salle sécurisée dédiée, le patient est en position allongée sur le dos.

Le cardiologue interventionnel pratique une anesthésie locale, la plupart du temps au niveau du poignet droit, plus rarement au niveau du pli de l'aine, puis introduit dans une artère un petit cathéter qui va être acheminé jusqu'à l'abouchement des artères coronaires, juste à la sortie du ventricule gauche. Il y injecte ensuite un produit de contraste opaque aux rayons X et visualise sur l'écran de radiologie l'anatomie et le calibre des artères coronaires. 

L'examen permet de façon très fiable de déceler des sténoses (retrécissements) ou des obstructions de ces artères, responsables d'angine de poitrine ou d'infarctus du myocarde (syndromes coronariens) et ainsi de décider du traitement adéquat, médicaments, angioplastie, chirurgie de pontage coronaire.

Artériographie

L'artériographie obéit au même principe mais permet de visualiser les artères dites périphériques, c'est à dire les artères irriguant les autres organes que le coeur (aorte, artères des reins, des viscères, des membres inférieurs et supérieurs, artères carotides). Elle permet de déceler les anomalies de ces artères et de guider le traitement.

Angioplastie

L'angioplastie est le traitement endoluminal des sténoses et obstructions artérielles (c'est à dire réalisé depuis l'intérieur même des artères), elle ne nécessite donc aucune incision et est souvent pratiquée dans le même temps que la coronarographie ou l'artériographie. La procédure est indolore.

Le cardiologue interventionnel achemine un ballonnet au niveau de la lésion artérielle puis le gonfle, redonnant à cette artère un calibre normal. Le geste est souvent complété par la mise en place d'un stent, un petit ressort, qui est déployé au niveau de la lésion et contribue à la stabiliser.

Hémodynamique interventionnelle